Normandie 2018.

Plage de Omaha Beach, Normandie

J'ai du me rendre en Normandie (France) pour une formation technique. C'est toujours l'occasion de faire le vide le temps du voyage et de regarder le monde.

halte d'autoroute --
le ronronnement du car
dans le brouillard

Pont de Normandie

C'est un pont immense sur l'estuaire de la Seine. A chaque fois, j'aime m'arrêter pour le passer à pied par ce trottoir très étroit, juste entre la chaussée en forte pente où passent les camions et le vide. C'est un endroit terrifiant. Je n'en connais pas de semblable. L'approche est longue, à plat entre les roselières. Au loin, l'estuaire dans la brume et la flamme éclatante d'une torchère de la raffinerie de Port-Jérôme. Puis il fait passer par un étroit couloir de béton suintant l'humidité sous la chaussée dans le bruit fracassant et brutal des camions sur le joint.

Alors commence une longue montée. Juste une bande d'un mètre de large pour marcher. A droite le fracas du souffle des camions à un mètre. Comme un bruit de mort qui éclate toutes les dix secondes. A gauche, à un mètre, sans protection aucune, le Vide. Et 60 mètres plus bas, la vase parcourue de pas des oiseaux.
Une lente ascension entre mort et mort. C'est là que je retrouve ma liberté. Celle de vivre sur ce fil au-dessus du monde.

Pont de Normandie --
entre le fracas des camions et l'odeur d'essences
le ciel
Pont de Normandie --
le vent des camions
de face
je vole !
les traces du pluvier dans la vase
60 mètres plus bas
une ligne de pierres
sépare l'eau vive
de l'eau morte
étourneau
fauché par un camion
à 60m du sol

Les soupers à l'hôtel en solitaire sont toujours assez durs. On est là, chacun, sur sa petite table carrée.

explications scabreuses
dans une langue inconnue
ronronnement du frigo
journée de pluie --
même mon verre de vin a goutté
sur le carnet

Asnelles

J'ai tenu à repasser par cette petite plage de la Manche. Quelques maisons au bord d'une petite digue. En fait, un muret anti-chars. Dérisoire mais efficace. La plage s'étire sous le ciel. Un beau sable jaune doré avec des laisses de coquilles brisées. Quelques villas d'un autre âge. Le ciel immense. Et en mer, les restes du Mulberry juste à fleur d'eau à marée haute.

la marée monte --
avec la pluie qui arrive
mes souvenirs
la nuit tombe --
une galette de brut
échouée sur le sable
Gold Beach --
la casemate du 88 mm
est bien seule ce soir

De nouveau l'hôtel et la solitude ...

lodge feutré --
à la télé on se dispute
sur la guerre
propos guerriers !
sur le rempart ancien le drapeau
reste tout contre le mat.
fin d'averse --
un gros bourdon butine
une fleur jaune

Créances - Lessay

Plage de Creances sous la pluie, Normandie

Une plage immense dans le soir qui tombe. Il n'y a personne que la pluie au loin, le vent, le sable et les vagues furieuses. Je marche au mileu de nulle-part, perdu dans mes souvenirs. Puis la pluie m'a rattrapé, battante, froide, lourde. Et le monde s'est effacé.

pluie battante --
sur la plage la marée monte
pour personne
marée montante --
trempé jusqu'aux os
par la pluie
Brexit !
mon portable a choisi
l'Angleterre

Avranches

Je ferais un long détour pour passer par Avranches. C'est une ville très ancienne perchée sur une butte qui domine la Baie du Mont-Saint-Michel. Il y eu là, dans des temps éloignés, un scriptural. Un monastère où étaient écrits et conservés les livres du savoir. Un lieu de passage des lettrés qui parcouraient alors le monde atlantique disséminant les idées, les concepts philosophiques, l'important de nos vies. Il en reste un musée avec de parchemins merveilleusement illustrés. Mais c'est le Jardin des Plantes qui me manque souvent. Un grand jardin en pente douce vers une terrasse ronde sous les grands arbres d'où on voit le Mont au loin dans le brume. Il y a là un calme magique, comme si le temps s'y arrêtait. C'est un des endroits du monde que je préfère. Et en le quittant, à chaque fois, je me demande si je le reverrai avant de mourir.

petite Gothique
perdue dans son casque
face à la Baie
jardin des plantes --
le bruit de la souffleuse
entre les arbres centenaires
Jardin des Plantes --
un vieux couple amoureux
sous le vieux sequoia
église ancienne --
ébloui par la Lumière
d'un vitrail
"Merci à Sainte Thérèse"
le cierge palpite
en silence

Cerisy-la-Forêt

Une abbaye ancienne perdue dans le bocage normand. Un étang calme, un parc de scupltures modernes de pierre. Un endroit magique.

Escargot de marbre, Cerisy-la-Foret, Normandie
devant l'abbaye ruinée
un escargot de marche
à l'aile carénée

Lapsus... Un escargot de marbre. Cerisy-la-Forêt est une des dernières abbayes sur l'antique chemin des pélerins en route vers le Mont-Saint-Michel. Une étape dans leur marche.

sculpture de marbre blanc
le dessus calciné
Hattoom Obai - Syrie
parc de sculptures
deux sourd-muets
amoureux sur un banc

Omaha Beach

Omaha Beach --
le gamin construit un fort
menacé par les vagues
Omaha Beach --
de la plage, qu'elles sont hautes
les dunes
des traces de pas d'enfant
sur le sable 
Omaha Beach
l'écume
et le tonnerre des vagues
remontent la plage
Omaha Beach --
l'Amérique à l'épreuve
de l'eau froide
Omaha Beach --
tant de coquilles brisées
abandonnées par la mer
plage déserte
au delà de la laisse des marées
j'écris ton nom
laisse de marée --
au dessus des plus hautes vagues
j'écris ton nom

Retour à l'hôtel. Les soupers sont l'occasion d'observer les guerriers de la route (Road Warriors), au repos. Chacun dans sa bulle de silence, les yeux sur ce petit rectangle de verre connecté à quoi ? Un moment d'ethologie et d'ethnologie.

souper à l'hôtel --
chacun mange en silence
et en smartphone
18h --
enfin libre
des diurétiques !
matin d'hôtel --
les guerriers de la route
sur leur smartphone

Saint-Lô

La ville a été bombardée la nuit du 6 au 7 juin 1944. Les avions visaient la gare. Il s'y sont repris à plusieurs fois, pour écraser la ville, rasée à 95%. Pour la bonne cause. La ville a été reconstruite uniformément. Un beau style années 50 mais sans vraiment d'âme comme tant de ces villes martyres du Transportation Plan de l'US Air Force.

ville bombardée --
au style des maisons on mesure
le tapis de bombes
ville bombardée --
pas une seule terrasse
où boire un café
Normandie pluvieuse --
sur le centre de recrutement
un soldat dans les sables

Baie du Mont Saint-Michel

Baie du Mont --
une discussion sur la divagation
des eaux
Baie du Mont --
une histoire mouvante
de sables de boues et d'eaux
le dernier kilomètre !
pieds nus, les jeunes se risquent
sur la vase

Saint-Lô

fin du repas --
au loin passe un livreur
Deliveroo
le vent se lève --
le ton monte
en cuisine