Serge Tomé - haikus :

2006-06-03

bientôt l'été --
le klaxon des voitures
du mariage
almost summer --
the honking of the cars
of the wedding

To a friend of mine who get married today.

assis sur le banc ...
un papier poussé par le vent
se rapproche de moi

2006-06-08

pré fauché au retour :
la vache couchée le matin
a disparu

2006-06-11

ripening pomegranates
in the room where they
beheaded the guys
des kakis qui mûrissent 
dans la pièce où ils ont 
décapités les hommes 
le vent dans les arbres
ce matin ils ont 
décapités trois hommes

Iraq, June 2006

l'avion au zenith
maintenant près
de la tourterelle
vin rouge
le soleil se couche
au bout du jardin
l'avion
et sa trainée
entre jour et nuit
premières étoiles
les vagues du vent
dans le saule

2006-06-12

chaleur étouffante...
toujours pas de traces
des fillettes

Deux fillettes ont disparu samedi d'une fête de quartier très tard dans la nuit. Depuis, on cherche. Depuis hier, tout le monde retient son souffle.

Il a fait si chaud aujourd'hui. Maintenant, la nuit est tombée. Les supporters de football sillonnent les rues en claxonnant. Mais la ville attend.

Etrange mélange de silence et de bruit imbécile.
Chacun redoute la nouvelle.
Il fait si chaud.

2006-06-14

bientôt l'orage
dans le ciel des oiseaux noirs
tournent et tournent

On refouille le quartier, les garages, les ateliers abandonnés, les maisons... On sonde à nouveau le fleuve. Le suspect qui s'était présenté à la police ne semble pas le bon. L'attente.

2006-06-17

on fouille le fleuve
contre le courant un pousseur peine 
derrière sa barge

2006-06-20

accident d'avion --
une grosse mouche noire se promène
sur l'écran de télé

2006-06-22

solstice d'été --
monter sur une chaise pour voir
le soleil se coucher

2006-06-24

Saint-Jean --
le vol insouciant
des moineaux

J'ai été étonné ce matin en allant travailler du vol étrange des petits oiseaux (moineaux). Trois se sont jetés devant mon auto. Je me suis souvenu de ce phénomène bizarre qui semble se produire vers cette période de l'année. Les oiseaux sont comme saoulés et ne font pas attention à ce qui les entourent.

Sans connotation politique pour mes ami(e)s du Québec qui ont fort à faire pour rester debout dans un océan anglo de plus en plus envahissant.

2006-06-25

matin d'orage --
au bord de la route le renard
aux yeux déjà secs